EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Etats-Unis et Pologne lancent une base militaire antimissiles

Etats-Unis et Pologne lancent une base militaire antimissiles
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Pologne et les Etats-Unis ont lancé, vendredi, le chantier de construction d’une base militaire américaine à Redzikowo (Pologne). Un élément du

PUBLICITÉ

La Pologne et les Etats-Unis ont lancé, vendredi, le chantier de construction d’une base militaire américaine à Redzikowo (Pologne). Un élément du futur bouclier antimissile de l’OTAN, qui accueillera des missiles intercepteurs et devrait être opérationnelle en 2018.

“L’Europe, et par extension, l’OTAN, doit affronter de nouveaux défis en matière de sécurité, et ceux-ci sont complexes, a justifié le secrétaire adjoint à la Défense américain, Robert O. Work. L’OTAN, pour être à la hauteur de ces défis, va devoir évoluer et s’adapter aux menaces, les anciennes comme les nouvelles.”

A l’occasion d’un meeting à Sotchi (Russie) avec des responsables du complexe militaro-industriel national, le président russe Vladimir Poutine a rappelé son profond désaccord avec cette initiative américaine en terre européenne. “Il ne s’agit pas de systèmes de défense, comme le prétendent les Etats-Unis, mais il s’agit pour eux de
déployer à l’extérieur de leur pays, en l’occurrence dans l’est de l’Europe, une partie de leur potentiel nucléaire stratégique, a-t-il estimé. Ceux qui prennent ce genre de décisions devraient savoir que la population de ces pays européens a jusqu‘à maintenant vécu dans le calme, le confort et la sécurité. Or, maintenant que des missiles vont être installés, nous devons de notre côté réfléchir à la manière d’endiguer ces nouvelles menaces pour la sécurité de la Fédération de Russie.” Vladimir Poutine a toutefois précisé qu’il n’entendait pas se lancer dans une “nouvelle course aux armements”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne : un mort dans l'explosion d'une usine d'armement

Donald Tusk en campagne pour inciter les Polonais à aller voter

Pourquoi le projet de coalition conservatrice PPE-CER pourrait-il s'effondrer en Pologne ?