EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Italie : polémique après la publication de Mein Kampf

Italie : polémique après la publication de Mein Kampf
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le quotidien "il Giornale"a offert un exemplaire du livre d'Adolf Hitler à ses lecteurs dans son supplément du week-end.

PUBLICITÉ

Le quotidien italien de droite “il Giornale” a suscité une vaste polémique. Dans son édition du week-end, le journal a offert en supplément à ses lecteurs un exemplaire de Mein Kampf d’Adolf Hitler.
Mais cette initiative- a scandalisé jusqu’au président du conseil italien.

Dans un tweet, Matteo Renzi a qualifié de “glauque” la publication de Mein Kampf avant d’adresser son “salut affectueux à la communauté juive”, en ajoutant en fin de message le mot-clé #JamaisPlus.

Trovo squallido che un quotidiano italiano regali oggi il Mein Kampf di Hitler. Il mio abbraccio affettuoso alla comunità ebraica #maipiù

— Matteo Renzi (@matteorenzi) 11 juin 2016

Le quotidien assume son choix et explique qu’il est préférable de connaître ce livre pour mieux le condamner. L’ouvrage est en outre commenté par un historien italien.

Début janvier une version de Mein Kampf a été éditée en Allemagne. Une première depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après êtres tombés dans le domaine public le livre a finalement été autorisé moyennant l’ajout de 3500 notes critiques, plus longues que le texte original.
En France, une maison d‘édition envisage elle aussi la réédition de Mein Kampf d’ici 2018.

Mein Kampf est en accès libre depuis des années sur internet.

Tout ce qui touche au national-socialisme est particulièrement sensible en Italie, en raison de son alliance avec le régime fasciste de Benito Mussolini.

AvecAFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’AfD sous le feu des critiques pour ses liens avec un projet de “remigration” de citoyens allemands

La famille royale néerlandaise face à son passé nazi

Autriche : la maison de Hitler va être transformée en poste de police