Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Sibérie fait face à une épidémie d'anthrax

La Sibérie fait face à une épidémie d'anthrax
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Depuis quelques jours, la Sibérie connaît une épidémie de la maladie du charbon, autrement appelée « anthrax ».

Un garçon de 12 ans est décédé samedi. Il faisait partie d’une famille d‘éleveurs nomades de rennes. L’armée russe a été envoyée dans la région pour organiser des évacuations. 90 personnes ont été infectées. Plus de 2 000 rennes sont morts.

Alors, comment expliquer le retour d’une maladie dont la dernière épidémie date de 1941 ? La Sibérie connaît de très fortes chaleurs cet été et des températures qui dépassent de 6 degrés les normales de saison. Conséquence : le permafrost dégèle. La bactérie responsable de l’anthrax se serait ainsi réactivée à partir de la carcasse d’un renne mort de l‘épidémie il y a 75 ans. Prise dans la glace, la chair de l’animal aurait dégelé, ce qui aurait réveillé la bactérie et provoqué une épidémie parmi des troupeaux de rennes.