Diyarbakir (Turquie) : deux revendications pour un même attentat

Diyarbakir (Turquie) : deux revendications pour un même attentat
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’organisation indépendantiste kurde Taq (Faucons de la Liberté du Kurdistan), branche dissidente et radicale du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a revendiqué dimanche l’attentat à la voitur

PUBLICITÉ

L’organisation indépendantiste kurde Taq (Faucons de la Liberté du Kurdistan), branche dissidente et radicale du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a revendiqué dimanche l’attentat à la voiture piégée de Diyarbakir, annoncent le site d’information kurde Rudaw et l’agence kurde ANF, citant un communiqué dénonçant “l’Etat turc fasciste et génocidaire”, selon une phraséologie classique de ce groupe.

Vendredi, un véhicule a explosé devant un poste de la police turque à Diyarbakir, ville à majorité kurde située dans le sud-est du pays, faisant neuf morts et plus d’une centaine de blessés. Vendredi, dans la foulée de l’attentat, le groupe Etat islamique (EI) avait affirmé en être le responsable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Neuf journalistes placés en détention en Turquie

Turquie: la répression continue, journalistes et membres de l'opposition en détention

Tensions en Turquie au lendemain de l'arrestation d'élus kurdes