DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les réfugiés climatiques du lac Poopo

Vous lisez:

Les réfugiés climatiques du lac Poopo

Les réfugiés climatiques du lac Poopo
Taille du texte Aa Aa

En Bolivie, le lac Poopo, qui s‘étendait sur une surface de 1300 kilomètres carrés, a laissé la place à une vaste étendue desséchée.

Les pêcheurs de cette région d’altitude expliquent être réfugiés du changement climatique, la majorité a quitté la région pour aller chercher du travail ailleurs, seules quelques dizaines d’habitants n’ont pas quitté les lieux.

La sécheresse prolongée et la déviation des cours d’eau est à l’origine de la disparition du lac.