DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Présidentielle au Ghana : victoire de l'opposant Nana Akufo-Addo

euronews_icons_loading
Présidentielle au Ghana : victoire de l'opposant Nana Akufo-Addo
Taille du texte Aa Aa

Au Ghana, le candidat de l’opposition Nana Akufo-Addo a remporté l‘élection présidentielle organisée mercredi.
D’après les chiffres publiés ce vendredi soir par la commission électorale, Nana Akufo-Addo a obtenu un peu plus de 53% des suffrages contre 44% en faveur du chef de l’Etat sortant John Dramani Mahama.

Depuis ce jeudi, le camp de Nana Akufo-Addo se disait persuadé de la victoire. Mais l’attente de l’annonce des résultats avait fait monter la pression dans la capitale Accra.

>> Présidentielle au Ghana: dans l’attente des résultats, la population s’interroge

Ce vendredi soir, le président sortant John Dramani Mahama a reconnu sa défaite, en téléphonant à son adversaire.

J’ai tenu à l’appeler pour lui présenter mes félicitations. Je veux ainsi prouver au peuple ghanéen mon attachement à la démocratie dans le pays, et je vais faire le nécessaire pour assurer une transition pacifique et en douceur avec la nouvelle équipe élue.
John Dramani Mahama, président sortant

Nana Akufo-Addo, 72 ans, se présentait pour la troisième fois à la présidentielle ghanéenne. Il est le fils d’un des pères de l’indépendance, Edward Akufo-Addo, qui fut président à la fin des années 1960.

>> Nana Addo Dankwa Akufo-Addo : de père en fils

Le Ghana et la démocratie

Je pense que les Ghanéens peuvent être extraordinairement fiers“, a déclaré l’un des observateurs du scrutin, Johnnie Carson, de l’Institut national démocratique. “Le Ghana s’est distingué pendant ses 25 dernières années comme étant un pays d’intégrité et de transparence“, a-t-il ajouté.

Une fois encore, les Ghanéens pensent que leur bulletin est une manière efficace de se faire entendre et de montrer leur mécontentement“, explique Manji Cheto, vice-présidente de Teneo Intelligence, une société d’analyse des risques basée à Londres mais spécialisée sur la région.
Il y a de claires indications que la démocratie commence à devenir un système mature en Afrique de l’Ouest, dans lequel les électeurs voient leur vote comme un droit qu’ils veulent exercer“, a-t-elle dit à l’AFP.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.