Irak : lancement d'une vaste offensive militaire contre Daesh, à l'ouest du pays

Irak : lancement d'une vaste offensive militaire contre Daesh, à l'ouest du pays
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'opération vise à libérer toutes les localités le long de l'Euphrate jusqu'à la frontière syrienne.

PUBLICITÉ

La coalition des forces armées en Irak a lancé jeudi une vaste offensive à l’ouest du pays contre le groupe Etat islamique.

L’opération militaire est dirigée par l’armée irakienne avec le soutien de combattants issus de tribus locales et avec l’appui aérien de l’armée américaine.

L’offensive vise à libérer les principales localités le long des rives de l’Euphrate depuis le grand barrage d’Haditha jusqu‘à la frontière syrienne.

Plus au nord, une autre offensive suit son cours pour la reprise de Mossoul aux mains des jihadistes de Daesh.

Iraqi general says 70 percent of east Mosul retaken from Islamic State https://t.co/FjuFoaUUrl

— Reuters World (@ReutersWorld) 5 janvier 2017

Selon l’unité antiterroriste irakienne, 70% de la ville aurait déjà été libérée.

Pour ce commandant américain, un retournement de situation est en cours malgré une résistance acharnée.

“On constate des progrès”, affirme
Steve Townsend, commandant de la coalition menée par les Etats-Unis. Avant, ces progrès concernaient surtout un axe principal et c‘était plus hésitant ailleurs, mais maintenant nous constatons un mouvement sur tous les fronts à l’ouest de Mossoul.”

A ce stade, la moitié ouest de Mossoul serait toujours sous le contrôle du groupe Etat islamique. Un bastion où sont encore logés de nombreux kamikazes prêts à tout pour ralentir l’avancée de la coalition internationale.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

Irak : Frappes contre une base militaire abritant des troupes américaines

Des inondations à Erbil, dans le Nord de l'Irak