EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Volte-face pour François Fillon : "je suis candidat et j'irai jusqu'au bout"

Volte-face pour François Fillon : "je suis candidat et j'irai jusqu'au bout"
Tous droits réservés 
Par Claire Sergent
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

François Fillon ne renoncera pas à être candidat s’il est mis en examen, alors qu’il avait assuré, le contraire, il y a trois semaines, sur TF1.

PUBLICITÉ

François Fillon ne renoncera pas à être candidat s’il est mis en examen, alors qu’il avait assuré, le contraire, il y a trois semaines, sur TF1.
Un revirement qui intervient deux jours après la décision du parquet national financier, de ne pas classer l’affaire sans suite.
Le candidat des Républicains déclare dans une interview au Figaro : “je suis candidat et j’irai jusqu‘à la victoire”. Signe d’un changement de tactique ll met en doute la « bonne foi » du PNF.

Maître Dupond-Moretti : « Le Parquet national financier n'est pas compétent. » #Fillonpic.twitter.com/qhljiYbUIa

— #Fillon2017 (@Fillon2017App) February 17, 2017

Les soupçons d’emploi fictif de sa femme Penelope et les sommes qu’elle et ses deux enfants auraient perçu en tant qu’attachés parlementaires, pèsent lourd sur la campagne de François Filllon.

Petit meurtr…euh, déjeûner entre amis. #Sarkozy#Fillon#FillonGate#lesrepublicains#LRpic.twitter.com/ABDbV333IW

— Lesco Griffe (@lescogriffe1) February 17, 2017

Il est dorénavant au coude à coude et même devancé selon les sondages par Emmanuel Macron. Le candidat du parti “En Marche” semble bénéficier des difficultés de François Fillon.

Mais celle qui caracole en tête des sondages c’est Marine Le Pen. Avec 26 % d’intentions de vote au premier tour, la candidates est loin devant tous ses adversaires, mais serait battue au second tour.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

France : les agriculteurs en colère bloquent les axes routiers autour de la capitale française

Loi immigration : les opposants demandent à Emmanuel Macron de ne pas promulguer la loi