EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Il continue : François Fillon sourd face aux Sarkozystes

Il continue : François Fillon sourd face aux Sarkozystes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le finaliste malheureux de la primaire de droite refuse d'être le plan B mais critique l'obstination de François Fillon.

PUBLICITÉ

François Fillon a “mis fin aux hésitations, le débat est clos”, a déclaré le président du Sénat Gérard Larcher dès l’ouverture du comité politique de LR convoqué à 18H00 au siège du parti à Paris “pour évaluer la situation”. Le camp Sarkozy avait demandé à François Fillon de se choisir un successeur. Il a refusé : “Le retrait d’Alain Juppé a confirmé qu’il n’y avait pas de plan B, il est temps maintenant que chacun se reprenne!” a lancé d’emblée François Fillon.

“Je confirme une bonne fois pour toute que je ne serai pas candidat à la présidence de la république”, avait déclaré dans la matinée Alain Juppé depuis Bordeaux.

Alain Juppé ne sera donc pas le plan B de la droite française. Le maire de Bordeaux, finaliste malheureux à la primaire de la droite fin novembre, ne jouera pas les remplaçants de François Fillon. Le candidat, fort du succès du rassemblement la veille à Paris, s’accroche, au grand regret d’Alain Juppé :

“Comme l’a montrée la manifestation d’hier au Trocadéro, le noyau des militants et sympathisants LR s’est radicalisé, avait déclaré Alain Juppé. François Fillon n’a cessé d’affirmer sa détermination et hier soir encore son obstination”.

“Ils voulaient vous empêcher de vous rassembler, mais vous êtes là ! Vous êtes le peuple de France debout, qui résiste.” ECiotti</a> <a href="https://t.co/fpNSoFStKC">pic.twitter.com/fpNSoFStKC</a></p>&mdash; Tous Fillon (TousFillon) 6 mars 2017

La droite craint de perdre la présidentielle car son candidat, lâché par plus de 300 élus et une partie de son équipe de campagne, s’accroche. Mais les sondages divergent chaque jour.

Filteris avait prédit la victoire de Fillon à la primaire, et le place devant Macron au 1er tour >> https://t.co/cTnx3rsi8ipic.twitter.com/h1SSnlFgB4

— Valeurs actuelles ن (@Valeurs) 6 mars 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Présidentielle : Alain Juppé n'est pas candidat "une fois pour toutes"

Nouvelles défections dans le camp de François Fillon

Présidentielle : sous pression, François Fillon s'obstine et s'isole