Le Royaume-Uni et les Etats-Unis interdisent les ordinateurs sur les vols venant de plusieurs pays à majorité musulmane

Le Royaume-Uni et les Etats-Unis interdisent les ordinateurs sur les vols venant de plusieurs pays à majorité musulmane
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni durcit lui aussi les mesures de sécurité dans les vols en provenance de plusieurs pays à majorité musulmane.

PUBLICITÉ

Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni durcit lui aussi les mesures de sécurité dans les vols en provenance de plusieurs pays à majorité musulmane. Les appareils électroniques dont la taille est supérieure à 16 centimètres ne seront plus autorisés en cabine, selon la mesure annoncée par Londres.

La Turquie, qui se trouve à la fois sur les listes britannique et américaine, a réagi en réclamant le retrait ou l’allègement de cette interdiction pour sa compagnie Turkish Airlines. Elle invoque l’impact sur l’afflux de passagers.

Peu de chances néanmoins que Washington revienne sur sa décision. Mardi matin, les autorités américaines ont annoncé les huit pays concernés : Turquie, Jordanie, Egypte, Arabie saoudite, Koweït, Qatar, Emirats arabes unis et Maroc.
La liste britannique compte, elle, six pays : la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Egypte , la Tunisie et l’Arabie saoudite.

Concrètement, à bord des vols directs en provenance de ces pays, les passagers ne pourront pas emporter en cabine des appareils électroniques plus volumineux qu’un smartphone. Les ordinateurs portables, tablettes, consoles de jeux et autres lecteurs DVD devront être placés en soute avec les bagages, après avoir été contrôlés.

La crainte évoquée par les Etats-Unis est que des explosifs puissent être dissimulés dans ces appareils. Washington a donné quatre jours aux compagnies concernées pour mettre en oeuvre son injonction.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis durcissent les mesures de sécurité à bord des vols en provenance de huit pays musulmans

La fausse annonce de la mort de Charles III

Tribune : "Ce projet de loi sur le Rwanda est cruel et inhumain"