EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Au Mémorial de la Shoah, Macron rend hommage aux "vies fauchées par les extrêmes"

Au Mémorial de la Shoah, Macron rend hommage aux "vies fauchées par les extrêmes"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Emmanuel Macron dénonce le “négationnisme” au Mémorial de la Shoah.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron dénonce le “négationnisme” au Mémorial de la Shoah. Le candidat du parti En Marche à la présidentielle s’est rendu ce dimanche au musée de l’Holocauste dans le Marais, à Paris, deux jours après que Jean-François Jalkh, accusé de propos négationnistes qu’il a démentis, a été remplacé à la présidence par intérim du FN par le maire d’Hénin-Beaumont Steeve Briois.

Emmanuel Macron :
“Nous avons aujourdhui un devoir qui est double: le devoir de mémoire, et le devoir que cela n’advienne plus jamais. En n’acceptant en rien l’affaiblissement moral qui peut tenter certains, le relativisme qui peut tenter d’autres, le négationnisme dans lequel certains trouvent réfuge”.

Je partage ce que dit cet homme#Macron va faire des selfies sur le mémorial de la Shoah ?
Jusqu'où ira il ? pic.twitter.com/EyNvobUdRR

— Tout sauf Macron (@immoboum) April 30, 2017

Côté soutiens pour le deuxième tour dimanche prochain, Emmanuel Macron enregistre à présent celui de jean-Louis Borloo, ancien ministre, ex-président de l’UDI… Jean-Louis Borloo qui s’est dit “terrorisé” par les hésitations de certains responsables de la droite et du centre à une semaine du second tour.

“Je suis terrorisé quand j'entends des amis de la Dr et du Ctre qui n'ont pas compris que le FN était leur adversaire.” • #JT20hFrance2tv</a></p>&mdash; Jean-Louis BORLOO (JLBorloo) April 30, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : des étudiants propalestiniens manifestent à la Sorbonne

La police a évacué un campement de migrants à Paris

Le Moulin rouge à Paris privé de ses ailes après un incident