EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

"La sécurité du Sahel, c’est aussi la sécurité de l’Europe" (Macky Sall)

"La sécurité du Sahel, c’est aussi la sécurité de l’Europe" (Macky Sall)
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En visite à Paris, le président sénégalais a évoqué la lutte anti-terroriste avec son hôte français.

PUBLICITÉ

Le président sénégalais a été reçu ce lundi à l’Elysée. Macky Sall et Emmanuel Macron ont évoqué notamment la question de la lutte anti-terroriste en Afrique sahélienne.

Le chef de l’Etat français a salué le rôle majeur joué par Dakar dans ce domaine. Et de rappeler que les premiers soldats français déployés au Mali en janvier 2013 dans le cadre de l’opération Serval l’ont été depuis le Sénégal.

Quant au président sénégalais, il a souligné sa volonté que “l’Afrique ne soit pas le ventre mou, dans la lutte contre le terrorisme“.

Si nous laissons l’Afrique comme ventre mou, il est évident que tous les efforts qui sont faits vers la Syrie seront vains puisqu’il y aura comme des vases communicants, des déploiements (de terroristes) vers l’Afrique, la Libye, le Sahel. Donc la sécurité du Sahel, c’est aussi la sécurité de l’Europe.
Macky Sall, président sénégalais

De bonnes perspectives pour un nouvel élan de la relation d’amitié entre le Sénégal et la France. pic.twitter.com/m8bwS8rCOb

— Macky SALL (@Macky_Sall) 12 juin 2017

Le Sénégal et la MINUSMA

Dans l’immense zone sahélienne, des troupes françaises sont déployées au sein de l’opération Barkhane.
Il y a aussi les 10 000 Casques bleus de la MINUSMA, la mission de stabilisation au Mali.
Plusieurs pays participent à cette force, dont le Sénégal qui devrait devenir dans les prochaines semaines le premier contributeur.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lyon : la Fête des lumières sous haute sécurité

Attentat près de la Tour Eiffel : l'assaillant "assume" son acte

Assassinat de Samuel Paty : le procès de six anciens collégiens s'est ouvert à huis clos