Calais : accident mortel à cause d'un barrage de migrants

Calais : accident mortel à cause d'un barrage de migrants
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chauffeur d'une camionnette est mort après avoir percuté un poids-lourd sur l'A16

PUBLICITÉ

Un accident mortel ravive la tension dans le Calaisis. Dans la nuit de lundi à mardi, une camionnette immatriculée en Pologne a pris feu après avoir percuté un poids lourds bloqué par un barrage de migrants sur l’autoroute A16, à hauteur de Guemps, à 15km de Calais. Le conducteur est décédé. L’installation de ces barrages artisanaux, faits de troncs d’abres et de branchages, permet aux migrants de ralentir les camions pour tenter de monter à bord et rejoindre l’Angleterre.

Ce drame illustre le retour de la pression migratoire dans la région dix mois après la fermeture de la “jungle” de Calais. La maire de la ville, Natacha Bouchart, a fait part de sa colère, “le drame de trop est arrivé cette nuit, après nos nombreuses alertes” a t-elle dit.

Les habitants sont aussi inquiets. “Des fois on a la hantise d’aller sur le port parce qu’on a toujours la crainte qu’il y ait des soucis comme ça”, réagit cet homme. “Moi ce qui me chagrine un peu c’est de s’en prendre aux autoroutes, ça aurait pu être mon mari qui part travailler, ou moi avec mes enfants”, dit cette autre résidente.

Neuf migrants Erythréens ont été interpellés dans l’un des poids lourds bloqués par le barrage. Ils sont poursuivis pour “homicide involontaire”. 400 à 600 migrants vivent aujourd’hui à Calais et dans ses environs dans des conditions précaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Meurtre de Thomas : le gouvernement veut dissoudre plusieurs groupes d'extrême droite

Assassinat de Samuel Paty : le procès de six anciens collégiens s'est ouvert à huis clos

Les funérailles de Gérard Collomb auront lieu mercredi, l'hommage d'Emmanuel Macron