EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Brexit : les promesses de May aux résidents européens

Brexit : les promesses de May aux résidents européens
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Que vont devenir les trois millions de citoyens européens installés au Royaume-Uni après le brexit?

Ce lundi, la Première ministre britannique, Theresa May, a répondu à cette question en détaillant ses propositions devant le Parlement à Londres.

Brexit : May veut rassurer les Européens installés au Royaume-Uni https://t.co/VERoA2hbXo par EdouardGuihaire</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/oxEvrB0myg">pic.twitter.com/oxEvrB0myg</a></p>— Agence France-Presse (afpfr) 26 juin 2017

La plupart des résidents européens déjà installés devraient donc voir leur droits maintenus, mais sous conditions. Ils devront surtout effectuer de nouvelles démarches pour s’enregistrer à compter de l’entrée en vigueur du brexit. Pour y parvenir, Theresa May a notamment promis de moderniser son administration.

Theresa May : “Les familles ne seront pas séparées. Celles qui ont obtenu la citoyenneté européenne avant le brexit pourront demander un statut de résident au bout de cinq ans. Les citoyens européens pourront faire venir les membres de leur famille sur les mêmes bases que les Britanniques”.

Les ressortissants européens établis au Royaume-Uni s’inquiètent depuis des mois pour leurs droits. A Bruxelles, les Européens voudraient d’ailleurs qu’en cas de litige ce soit la cour de justice de Luxembourg qui tranche les conflits. Ce à quoi Theresa May s’oppose formellement.

Ce sera l’un des points clés des futures négociations avec Londres.

Lundi, le négociateur en chef de l’UE a réclamé plus d’ambitions après la publication des propositions britanniques.

#brexit droits des expatriés: le négociateur européen réclame plus d’ambition, de clarté et de garanties à theresa_may</a>. <a href="https://t.co/EnBeIuck1a">https://t.co/EnBeIuck1a</a></p>— isabelle ory (isabelleory) 26 juin 2017

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : ce que les résidents européens au Royaume-Uni doivent savoir

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service