EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Positive à cause des pâtes

Positive à cause des pâtes
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Sara Errani vient d‘être suspendue deux mois par la Fédération internationale de tennis.

L’Italienne a été contrôlée positive à un stimulant hormonal lors d’un test antidopage effectué chez elle en février dernier.

L’ancienne finaliste de Roland-Garros, retombée à la 98e place du classement mondial, s’est défendue en expliquant que sa mère suivait un traitement contre le cancer du sein.

Et c’est en lui préparant des tortellinis qu’elle aurait accidentellement fait tomber dans le plat le médicament contenant le produit incriminé, le létrozole.

Errani contaminée par des tortellinis ! https://t.co/dJwmtFz13Ypic.twitter.com/4EEMS2HjSa

— Europe1 Sports (@sports_fr) 7 août 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : le football entaché à nouveau par le racisme

Football : Gianluigi Buffon prend sa retraite à l'âge de 45 ans

Carlos Alcaraz a remporté la finale de Roland-Garros pour la première fois ce dimanche