Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Spéculation autour d'un séisme en Corée du Nord

Spéculation autour d'un séisme en Corée du Nord
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un tremblement de terre d’une magnitude de 3 à 3,5 a été enregistré, samedi 23 septembre, en Corée du Nord, dans le nord-est du pays. Les analyses divergent sur ses causes.

La Chine estime qu’il a été provoqué par un essai nucléaire. Elle explique que l‘épicentre est pratiquement le même que celui de la secousse du 3 septembre, alors d’une magnitude de 6,3, qui avait été la conséquence d’un essai nucléaire. Au contraire, l’agence météorologique sud-coréenne (KMA) assure qu’il s’est agi d’un “tremblement de terre naturel”. “Il n’y a aucune possibilité qu’il puisse s’agir d’un séisme artificiel”, souligne-t-elle.

Les services géologiques américains (USGS) estiment, eux, ne pas pouvoir trancher entre les deux hypothèses. Ils observent que cet événement “est survenu dans la zone des précédents essais nucléaires nord-coréens”, mais sans prétendre pouvoir conclure sur son origine.