DERNIERE MINUTE

Les Rohingyas hésitent à rentrer

Les Rohingyas hésitent à rentrer
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au Bangladesh, les réfugiés Rohingyas accueillent avec perplexité l’accord donné par la Birmanie quant à leur retour chez eux après des mois de répressions.

“Je n’ai pas confiance dans le gouvernement birman” dit une femme. “Mon mari a dû fuir trois fois et moi deux. Les Birmans sont toujours comme ça.”

“Nous reviendrons dans notre pays s’ils acceptent ce qu’on veut : nous voulons avoir la citoyenneté. Et ils doivent aussi nous rendre nos terres” explique un homme ayant fui il y a quinze jours.

“Nous reviendrons s’ils cessent de nous harceler et si nous pouvons vivre, vivre comme les bouddhistes et les autres minorités” dit un autre réfugié.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.