Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La bière belge Mort Subite veut s'exporter

La bière belge Mort Subite veut s'exporter
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Brassée depuis plus d'un siècle à Kobbeghem, dans la banlieue de Bruxelles, la bière Mort Subite part à la conquête du monde. Le groupe Heineken, qui en est propriétaire, a décidé de multiplier les exportations de la Gueuze et de la Kriek, qui dépassaient traditionnellement peu les faubourgs de la capitale belge.

"Nous travaillons sur le long-terme. On sait ce qu'il faut faire, avec quels volumes. Et on va sûrement devoir embaucher", confirme Bruno Reinders, maître brasseur à Kobbeghem depuis plus de trois décennies.

L'histoire de la Mort Subite a commencé en 1910 quand le patron du café bruxellois "A la Mort Subite" a décidé de donner le même nom à la bière lambic qu'il brassait.

Depuis des décennies des passionnés du monde entier s'accoudent à ces tables pour goûter les six variétés produites. Ils n'auront plus forcément à faire le voyage.

"On a lu ce matin dans le journal qu'Heineken allait exporter d'avantage vers les Etats-Unis", explique un touriste américain dégustant un demi de bière au petit matin. Avant de poursuivre : "C'est une bonne nouvelle, femme heureuse, vie heureuse !