PUBLICITÉ

Navalny ne perd pas espoir

Navalny ne perd pas espoir
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le plus sérieux des adversaires politiques de Vladimir Poutine n'abandonne pas l'espoir de renverser le régime malgré l'interdiction qui lui faite de participer à la présidentielle de mars prochain.

PUBLICITÉ

Le plus sérieux des adversaires politiques de Vladimir Poutine n'abandonne pas l'espoir de renverser le régime malgré l'interdiction qui lui faite de participer à la présidentielle de mars prochain.

À quelques mois du scrutin, Alexei Navalny dit avoir le soutien des classes supérieures de Russie.

Alexei Navalny, opposant à Vladimir Poutine : "Nous savons pertinemment que malgré le blocus des médias nous avons déjà gagné aux yeux de ceux qui s'intéressent à la politique. Si j'étais autorisé à être candidat cette élection, si je pouvais m'exprimer sur les médias nationaux, la situation changerait, parce que le climat est très instable. Et c'est pour pour cette raison qu'il ne me laisse par participer à cette élection."

"Une vie digne pour chacun et non la richesse pour un dixième d'entre nous" est un des slogans de l'opposant.

Alexei Navalny, opposant à Vladimir Poutine : "Absolument personne ne peut se satisfaire de ce régime aux mains d'un vieux fou qui s'imagine l'arbitre suprême de la planète : il est consumé par la guerre en Syrie ou avec les Etats-Unis, avec ou bien contre Trump... Plus personne n'y comprend rien."

Selon un dernier sondage du mois de décembre, 75% des Russes disent avoir l'intention de choisir Poutine parmi les 23 candidats potentiels de la présidentielle de mars prochain.

Une condamnation pour détournement de fonds empêche Alexei Navalny de participer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : les troupes russes gagnent du terrain

La présidente géorgienne a mis son veto à la "loi russe", "un sabotage de notre voie européenne"

Peu de pays de l'UE représentés pour la cérémonie d'investiture de Vladimir Poutine