DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rencontre entre le Premier ministre tchèque et Jean-Claude Juncker ce lundi

Vous lisez:

Rencontre entre le Premier ministre tchèque et Jean-Claude Juncker ce lundi

Rencontre entre le Premier ministre tchèque et Jean-Claude Juncker ce lundi
Taille du texte Aa Aa

La réélection du président tchèque Milos Zeman a été saluée ce week-end par le président russe Vladimir Poutine.
La victoire de cet homme ouvertement pro-russe pourrait encore accentuer les tensions entre la République tchèque et l’UE.

Dans ces relations, l’interlocuteur clé devrait cependant être le Premier ministre tchèque Andrej Babis. Ce lundi, il rencontrera justement le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à Bruxelles.

Selon Jean-Michel Dewaele, professeur de science politique à l’ULB, “Monsieur Babis n’est pas aussi anti-européen que Monsieur Zeman”.
Cela dit, ajoute-t-il, “on sait bien que lors de ces rencontres à Bruxelles, les hommes politiques disent un peu ce que Monsieur Juncker a envie d’entendre. Ce n’est pas toujours le lieu où la politique se fait réellement.”

Si Andrej Babich devrait chercher à se montrer rassurant quant à l’avenir des relations UE-République tchèque, il entend rester ferme sur la question des quotas de migrants. Et Prague continuera donc à s’opposer au plan de répartition de la Commission européenne.
Une demande irrecevable, pour Jean-Michel Dewaele. “On ne va pas faire une politique de migration à la carte selon les résultats des élections dans chacun des pays”, commente-t-il.

Selon un récent sondage, deux tiers des Tchèques se disent hostiles au principe de quotas de migrants. Cette nouvelle victoire de Milos Zeman remet plus que jamais cette problématique au coeur des tensions entre le groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque) et la Commission européenne.