La Terre se vide de ses espèces animales et végétales

La Terre se vide de ses espèces animales et végétales
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le monde est confronté à une extinction majeure d'espèces, la première depuis la disparition des dinosaures.

PUBLICITÉ

L'Humanité menace son propre bien-être en surexploitant la planète. Les chercheurs lancent un cri d'alarme. Réunis en Colombie, des experts du monde entier font le bilan de trois années de travail, mené par 550 chercheurs bénévoles.

Et le résultat, sans être étonnant, est pour le moins effrayant : le monde est confronté à une extinction majeure d'espèces, la première depuis la disparition des dinosaures.

La biodiversité --l'indispensable variété des formes de vie sur la Terre-- continue à décliner dans chaque région du monde.

Si rien n'est fait pour enrayer la tendance, en Afrique, ce sont plus de la moitié des espèces d'oiseaux et de mammifères qui seront perdues d'ici 2100.

La ressource en poissons de la région Asie-Pacifique sera ainsi épuisée d'ici 30 ans et jusqu'à 90% de ses coraux gravement détériorés d'ici 2050.

En Europe et en Asie, "la population consomme plus de ressources naturelles renouvelables que ce qu'elle produit", disent les rapports. 

Changer le destin de la Terre est donc plus que jamais entre les mains de l'homme.  

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'encyclique sur l'écologie : le pape François s'engage