EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France : le docteur Emmanuel Cauchy tué dans une avalanche

Le massif des Aiguilles Rouges vu depuis l'Aiguille du Midi
Le massif des Aiguilles Rouges vu depuis l'Aiguille du Midi Tous droits réservés Paul Nash - (CC BY-SA 3.0)
Tous droits réservés Paul Nash - (CC BY-SA 3.0)
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le "docteur vertical" a trouvé la mort ce lundi dans une avalanche près de Chamonix. Emmanuel Cauchy avait participé au sauvetage de l'alpiniste Elisabeth Revol prise au piège dans l'Himalaya en janvier dernier.

PUBLICITÉ

Le médecin urgentiste français et guide de haute montagne Emmanuel Cauchy a trouvé la mort ce lundi près de Chamonix (Alpes françaises) dans une avalanche. Son décès a été confirmé par les équipes de secours en montagne. Emmanuel Cauchy, surnommé le docteur vertical, avait participé au sauvetage en janvier dernier de l'alpiniste Elisabeth Revol, prise au piège dans l'Himalaya.

Agé de 58 ans, le Dr Cauchy, spécialiste des pathologies de l'altitude et du froid, faisait partie d'un groupe de randonneurs à ski hors-piste quand il a été emporté par une avalanche qui s'est déclenchée ce lundi matin dans le Massif des Aiguilles Rouges sous la pointe Alphonse-Favre (2 788 m). Au moins trois autres personnes ont été blessées sans que leur pronostic vital soit engagé, a précisé le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

"Les blessés ont été évacués à l'hôpital de Sallanches" (département de Haute-Savoie), précise la même source. Sept secouristes du PGHM de Chamonix, une équipe cynophile et un hélicoptère ont participé aux secours.

Créateur de l'Institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne (IFREMMONT), le Dr Cauchy avait notamment participé en janvier dernier au sauvetage hors normes de l'alpiniste Elisabeth Revol en assurant le télésuivi de la prise en charge de la jeune Drômoise en perdition à 6 000 mètres d'altitude dans l'Himalaya. A Chamonix, le Dr Cauchy avait été rapidement contacté par les médecins qui avaient pris en charge Elisabeth Revol au Pakistan pour établir un diagnostic grâce à la visio-conférence et à des photographies. Lui et ses équipes avaient ensuite mis en place un protocole pour prévenir et traiter les conséquences des engelures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Encore 4 morts dans les Alpes, la saison de ski est très meurtrière

Autriche : trois touristes sont morts dans une avalanche

Deux Britanniques tués par avalanche dans le massif du Mont Blanc