PUBLICITÉ

Migrants : une gare française évacuée par les CRS

Migrants : une gare française évacuée par les CRS
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les associations d'aide aux réfugiés ont occupé la gare SNCF de Briançon pendant trois jours pour dénoncer "l'inertie de l'Etat français".

PUBLICITÉ

"Gare occupée" en France. Pendant trois jours les voyageurs ont pu lire ce message en gare de Briançon dans les Hautes-Alpes avant que les forces de police n'interviennent hier soir et n'évacuent les lieux à la demande de la SNCF. Les associations de bénévoles, débordées dans leur capacité d'accueil par un afflux de plus d'une centaine de migrants en provenance d'Italie, leur avaient installé des matelas dans le hall de la gare chauffée. Tout s'est déroulé sans violence mais par la force selon les associations.

"Sans gêner ni la grève des cheminots ni la circulation des trains", avait assuré Michel Rousseau de l'association "Tous migrants". Et pour pallier "l'inertie" des pouvoirs publics, avait souligné Alain Mouchet, un des responsables du "Refuge Solidaire", qui affiche complet. 

La préfecture déclare avoir pris en charge les mineurs. Pour les autres migrants, les bénévoles des associations "Tous Migrants" et "Chez Marcel" cherchaient un nouvel hébergement. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La France met l'Italie en colère

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français