EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Prestation de serment de Pedro Sanchez

Prestation de serment de Pedro Sanchez
Tous droits réservés REUTERS/Sergio Perez
Tous droits réservés REUTERS/Sergio Perez
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La cérémonie a lieu ce samedi, à Madrid, mais le parcours devrait être semé d'embûches pour le nouveau Premier ministre espagnol.

PUBLICITÉ

En Espagne, Pedro Sanchez a prêté serment ce samedi comme chef du gouvernement devant le roi Felipe VI, à Madrid, au lendemain de la motion de censure qui a renversé le Premier ministre conservateur Mariano Rajoy, qui était au pouvoir depuis six ans.

La semaine passée, le parti populaire, a été encore éclaboussé par un scandale de corruption, qui a abouti à la condamnation de dizaines de personnes. Les centristes et les nationalistes basques ont fini par lâcher le pouvoir en place.

Mais le PSOE ne dispose que de 84 sièges sur 350 à la chambre basse, et la tâche s'annonce ardue pour Pedro Sanchez.

L'économiste, qui doit désigner ses ministres dans les jours à venir, a retoqué l'offre de Podemos, la formation de gauche radicale, qui comptait obtenir au moins un portefeuille ministériel. Un gouvernement qui devrait être entièrement socialiste et paritaire, selon la presse espagnole.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un gouvernement ouvertement pro-européen en Espagne

Recep Tayyip Erdogan remercie Pedro Sanchez pour sa position sur Gaza

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain