EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La Medina Azahara bientôt au patrimoine de l'UNESCO ?

La Medina Azahara bientôt au patrimoine de l'UNESCO ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La ville califale de Medina Azahara en Andalousie, au sud de l'Espagne, est inscrite sur la liste du patrimoine mondiale de l'UNESCO. Le comité du patrimoine sera réuni à partir du 24 juillet à Manama au Barhein pour examiner une série de dossiers en vue de leur inscription ou leur retrait.

PUBLICITÉ

La ville califale de Medina Azahara en Espagne fera-t-elle un jour partie du patrimoine mondiale de l'UNESCO ? Réuni à partir du 24 juin au Barhein, le Comité du patrimoine mondial examinera une série de dossiers en vue de leur inscription ou de leur retrait. Azahara est candidat à la prestigieuse distinction.

"Il y a d'autres villes califales comme Bagdad, qui est irrécupérable ou le Caire, qui a maintenant 20 millions d'habitants. Mais la particularité de la médina Azahara c'est qu'elle n'est pas recouverte. Elle a été abandonnée et rien n'a été construit par dessus", explique Alberto Montejo, directeur archéologique du site.

Voila à quoi ressemblait le joyau islamique du 10è siècle, appelé aussi le Versailles du Moyen Age construit à 8km de la périphérie de Cordoue en Andalousie.

Azahara était en son temps la capitale d'Al Andalus, un territoire musulman qui, à son apogée, occupait la majeure partie de la péninsule ibérique et une partie du Maroc moderne.

Le site n'a pas encore fait révélé tous ses secrets. 10 % seulement de sa surface d'origine ont été dévoilés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

95% des collections de la Vieille Bourse de Copenhague ont été sauvées in extremis

A Venise, le combat permanent pour restaurer la basilique Saint-Marc, rongée par le sel

Les ruines préhistoriques de Jéricho, en Cisjordanie, sur la liste du patrimoine de l'UNESCO