DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quand le ministre italien de l'Intérieur menace un écrivain

Vous lisez:

Quand le ministre italien de l'Intérieur menace un écrivain

Matteo Salvini, ministre italien de l'Intérieur (chef de la Ligue)
Taille du texte Aa Aa

En Italie, le ministre de l'Intérieur persiste et signe : pour le chef de la Ligue, la protection policière accordée à Roberto Saviano, l'écrivain menacé de mort par la mafia, devrait lui être retirée.

Matteo Salvini : "Ce seront aux institutions compétentes d'évaluer s'il y a un risque parce qu'il me semble que Saviano passe beaucoup de temps à l'étranger. Elle évalueront comment les Italiens dépensent leur argent. Mais c'est le dernier de mes problèmes, et d'ailleurs je l'embrasse parce que j'ai une grande tendresse pour lui".

Robero Saviano est devenu la bête noire du ministre de l'Intérieur qu'il ne cesse de critiquer pour ses prises de positions anti-migrants. Face au menaces du chef de la Ligue, l'auteur de Gomorra lui a répondu sur Facebook : "tu penses que j'ai peur de toi ? Salvini, tu es un bouffon".

Vendredi, dans un entretien avec le Corriere della sera, Roberto Saviano, 38 ans, a dénoncé le climat "fétide" dans lequel les intellectuels vivent désormais en Italie.

"Et si moi et les immigrés pour Matteo Salvini sommes des objectifs vers lequels canaliser les pires pulsions, celui qui se croit à l'abri se trompe. Hier les immigrés, aujourd'hui moi, demain ce sera vous", assure-t-il dans cet entretien.

Avec Agences