DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Une telle ingérence dans la politique britannique est sans précédent"

Vous lisez:

"Une telle ingérence dans la politique britannique est sans précédent"

"Une telle ingérence dans la politique britannique est sans précédent"
Taille du texte Aa Aa

Theresa May ne s'attendait probablement pas à une attaque d'une telle virulence. Dans une interview au tabloid "The Sun", le président américain Donald Trump en visite au Royaume-Uni torpille le projet de Brexit de la Première ministre britannique.

"En fait, ce n'est pas si inhabituel pour Trump même si ce n'est pas conforme aux usages, analyse Jack Blanchard, rédacteur en chef à la revue politique Politico. Ce n'est pas n'importe quel dirigeant qui se rend au Royaume-Uni, c'est son plus grand allié. Le fait de s'immiscer de cette manière dans la politique intérieure, et de façon hostile, d'une façon qui met la pression sur la Première ministre, qui sape son autorité, en apportant son soutien à un de ses principaux rivaux Boris Johnson qui vient de démissionner, c'est sans précédent.

Au Royaume-Uni, certains spéculent sur le fait que les pro-Brexit sont entrés en discussion avec les proches de Trump. Ca pourrait avoir été le cas de Nigel Farage ou de députés conservateurs qui sont proches de Trump. Nous ne savons pas encore comment tout ça s'est passé mais l'impact est très important."

Le président américain prévient qu'en cas d'entrée en vigueur du plan de Theresa May de nouvelle zone de libre-échange avec l'UE, il traitera directement avec l'Union plutôt qu'avec Londres.