DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un avion traqueur de pollution

Vous lisez:

Un avion traqueur de pollution

Un avion traqueur de pollution
Taille du texte Aa Aa

Dans ses efforts pour lutter contre le réchauffement climatique laBelgique peut désormais s'appuyer sur avion traqueur de pollution. Equipé des technologies les plus avancées l’appareil flaire la pollution des navires. Le capteur situé sur l’appareil mesure en continue le dioxyde de carbone et le dioxyde de soufre. Ces taux permettent alors de calculer la teneur en soufre du carburant émis par les bateaux.

L'avion belge traqueur de pollution

L’avion décolle de la ville d’Ostende. Il lui faut alors peu de temps pour survoler la mer du Nord, la voie navigable la plus empruntée au monde. Au cours du premier semestre, 785 navires ont ainsi été contrôlés par cet appareil et 48 d'entre eux ont été identifiés comme suspect. Les contrevenants peuvent être poursuivis et risquent de lourdes amendes.

Mesure de la pollution à bord d'un avion

La Belgique ouvre la voie avec cette technologie. L'intérêt dépasse les frontières de l'Union européenne. "Avec le Danemark nous sommes les seuls pour le moment à effectuer en Europe ce type de vol traqueur. A travers le monde cela attire beaucoup d'intérêt, au Canada par exemple, en Chine aussi", précise Ronny Schallier, responsable de l’équipe aérienne belge.

Les garde-côtes veulent désormais élargir leur champ d’action et tester les émissions d'azote avec des standards plus rigoureux encore en 2021.