EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Allemagne : la sécheresse continue, la facture s'alourdit

Allemagne : la sécheresse continue, la facture s'alourdit
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La perte actuellement estimée est de huit millions de tonnes de céréales, soit 1,4 milliard d'euros de manque à gagner.

PUBLICITÉ

En Allemagne, la sécheresse n’en finit plus d’assommer les cultures. Ses dégâts sont visibles à l’œil nu, et les récoltes s’annoncent médiocres.

La confédération allemande des agriculteurs estime que les rendements en céréales seront amputés d’au moins 20% par rapport à l’an dernier.

Demande d'un milliard d'aides

Cette organisation de professionnels réclame à l’état fédéral une aide d’urgence d’un milliard d’euros pour faire face, une aide qui pourrait même s’avérer loin de suffire. La perte actuellement estimée est de huit millions de tonnes, soit 1,4 milliard d'euros de manque à gagner.

Julia Klöckner, la ministre de l’agriculture allemande se dit "très inquiète des conséquences que cette sécheresse va avoir sur de nombreuses familles d’agriculteurs allemands."

La ministre dit vouloir attendre les chiffres officiels des moissons de juillet avant de se prononcer sur le montant de l’aide à apporter.

La question divise la classe politique allemande, les Verts aimeraient, par exemple distribuer cette aide financière aux seuls agriculteurs soucieux de l'environnement.

L'Allemagne a enregistré en mai ses plus fortes températures depuis 1881. Juin et Juillet ont eux aussi été exceptionnellement secs. De quoi laisser craindre une flambée prochaine des prix des denrées alimentaires alors que le pays est le deuxième producteur de céréales de l’Union européenne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : les ravages de la sécheresse dans l'agriculture

Enquête antidumping : la Chine contre-attaque et s'en prend au porc européen

Initiatives de la ferme à la table en plein essor au Qatar