DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Verdict attendu pour les meurtrières du demi-frère de Kim Jong-un

Vous lisez:

Verdict attendu pour les meurtrières du demi-frère de Kim Jong-un

Verdict attendu pour les meurtrières du demi-frère de Kim Jong-un
Taille du texte Aa Aa

La scène se passe le 13 février 2017, à l'aéroport de Kuala Lumpur en Malaisie. Kim Jong-nam, le demi-frère du leader nord-coréen Kim Jong-un attend son vol.

Deux femmes surgissent et aspergent son visage d'une substance transparente et inodore. Du VX, un puissant agent neurotoxique.

L'attaque n'a duré que quelques secondes. Kim-Jong-nam décède en 20 minutes dans une ambulance qui le conduit à l'hôpital.

Un an et demi plus tard en Malaisie, la justice doit rendre son verdict dans le procès des deux meurtrières présumées de celui qui avait critiqué l'ascension du leader nord-coréen.

Depuis le début de l'affaire, les deux accusées nient toute intention de tuer Kim Jong-nam. Elles affirment avoir été recrutées par des producteurs pour participer à ce qu'elles croyaient être une vidéo en caméra cachée.

L'Indonésienne Siti Aisyah et la Vietnamienne Thi Huong plaident la naïveté. Elles pensaient utiliser de la lotion hydratante et non pas du poison.

Pour l'accusation au contraire, il s'agit d'un assassinat soigneusement planifié et exécuté par deux femmes entraînées, peut-être par les services secrets nord-coréens sur ordre de Kim Jong-un. Elles risquent la peine de mort.