Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brésil : accalmie à la frontière vénézuélienne

Brésil : accalmie à la frontière vénézuélienne
Tous droits réservés
REUTERS/Nacho Doce
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une accalmie précaire au Brésil, dans la ville frontalière de Pacaraima.

C'est ici, au nord du pays, que des Vénézuéliens affluent en nombre, pour fuir la crise.

Des manifestants ont défilé pour appeler à l'apaisement ce lundi, au lendemain de violents affrontements avec la population locale.

L'agression d'un commerçant, attribuée à un ressortissant vénézuélien, a mis le feu aux poudres. Deux camps de fortune, qui abritaient les migrants, ont été entièrement détruits. Des tirs auraient été entendus, les magasins ont tiré le rideau. Des incidents qui ont poussé près d'un millier de personnes à revenir dans leur pays d'origine, dans la nuit de samedi à dimanche.

L'Etat de Roraima a réclamé la fermeture de la frontière, sans succès, aux autorités brésiliennes, qui ont décidé d'envoyer une centaine de militaires sur place. Un poste de contrôle, où le flux des arrivées a repris à un rythme habituel.