Puissant séisme au Venezuela : aucune victime n'est à déplorer

Puissant séisme au Venezuela : aucune victime n'est à déplorer
Tous droits réservés REUTERS/Carlos Garcia Rawlins
Par Euronews avec AFP, EFE
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un fort séisme d'une magnitude de 6,9 sur l'échelle de Richter, selon le ministre de l'Intérieur vénézuélien, s'est produit mardi après-midi, suscitant la panique parmi la population mais sans causer à ce stade ni victime, ni dégât majeur.

PUBLICITÉ

Un fort séisme d'une magnitude de 6,9 sur l'échelle de Richter, selon le ministre vénézuélien de l'Intérieur et de la Justice, s'est produit mardi après-midi, suscitant la panique parmi la population mais sans causer à ce stade ni victime, ni dégât majeur.

L'épicentre de ce tremblement de terre, enregistré à 17h31 heure locale, se trouvait à une profondeur de 123 kilomètres, à proximité des côtes de l'Etat de Sucre. Le séisme s'est produit à environ 400 km à l'est de Caracas.

"Il n'y a pas d'alerte au tsunami après ce séisme", annoncé dans la foulée le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique (PTWC).

La secousse de plusieurs secondes a été ressentie à Caracas, notamment dans les immeubles de plusieurs étages dont beaucoup ont été évacués. Sur des photos de l'AFP, on pouvait voir un immeuble abandonné de la capitale, la tour David, dont la partie supérieure semblait légèrement inclinée après la secousse. Les internautes postaient les photos de fissures ou de petites chutes de pans de murs sur les réseaux sociaux.

**Les deux derniers séismes les plus forts au Venezuela se sont produits le 29 juillet 1967 d'une magnitude de 6,7 à Caracas, faisant plus de 200 morts, et le 9 juillet 1997, de magnitude 7 à Cariaco (Sucre), qui avait tué 73 personnes.

**Avec agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Venezuela : Nicolas Maduro mobilise son armée après l'arrivée d'un navire de guerre britannique

L'Espagne accueille des réfugiés venus d'Amérique latine