EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'Espagne accueille des réfugiés venus d'Amérique latine

a
a Tous droits réservés Edgar H. Clemente/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Edgar H. Clemente/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec Jaime Velasquez
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Originaires du Nicaragua, Engels Rojas et sa famille ont dû quitter leur pays, après avoir reçu des menaces du régime de Daniel Ortega, au pouvoir depuis 2007. D’abord exilés au Costa Rica, ils ont ensuite été accueillis comme réfugiés par l’Espagne, il y a quelques mois.

PUBLICITÉ

"On ne nous a pas proposé de pays, on nous a expliqué qu'il y avait possibilité de quitter le Costa Rica, et d'avoir une offre de travail. Mais ils nous ont dit que c'est le pays d'accueil qui décidait", explique le père de famille.

En mai, l’Espagne, le Canada et les Etats-Unis ont signé un accord visant à alléger la pression migratoire à la frontière américaine. En vertu de cet accord, Madrid s’est engagé à accueillir près de 300 familles de réfugiés. L'Espagne, qui est l’une des portes d’entrée des migrants vers l’Europe fait face à une pression migratoire.

Cette année, l’Espagne a fait face à un nombre record d’entrées de migrants, avec près de 53 000 arrivées clandestines entre le 1er janvier et le 15 décembre. C’est 76 % de plus qu’à la même période en 2022, selon le ministère de l’Intérieur.

"On investit davantage dans la protection des frontières que dans celle de ces personnes qui veulent demander une protection internationale, ou de toute autre personne qui souhaite entrer en Europe, afin d'améliorer ses conditions de vie. Nous obligeons ces personnes, en Europe, à risquer leur vie pour exercer ce droit", explique Daniel Duque, employé de l'ONG ACCEM.

Ces dernières semaines, environ 10 000 personnes par jour ont tenté de traverser illégalement la frontière sud des Etats-Unis, soit près du double des chiffres enregistrés avant la période Covid-19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Irlande : la santé des demandeurs d'asiles est menacée par le recrudescence de maladies

Allemagne : une réfugiée ukrainienne publie un livre pour enfants

Chypre peut-elle faire face à l'afflux ininterrompu de migrants?