DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: à Agen, les joueurs dans leur bulle malgré la valse annoncée des entraîneurs

Vous lisez:

Top 14: à Agen, les joueurs dans leur bulle malgré la valse annoncée des entraîneurs

Top 14: à Agen, les joueurs dans leur bulle malgré la valse annoncée des entraîneurs
Taille du texte Aa Aa

Mauricio Reggiardo en partance dans un an, Christophe Lausscuq déjà annoncé à sa place: le changement à venir à la tête d'Agen, dévoilé cette semaine, semble ne pas trop perturber ses joueurs, qui assurent être totalement concentrés sur une saison pourtant de tous les dangers.

Mais si le SUA se rate dimanche (12H30) contre le promu Perpignan, un de ses concurrents pour le maintien, l'impact de ces annonces, après à peine une journée de championnat, sera au centre de pas mal de discussions autour des buvettes d'Armandie.

Deux jours après une déculottée mémorable à Clermont (67-23) où ils avaient mené au score à la pause, les Agenais ont appris le départ pour Castres de leur manager, qui avait pourtant prolongé au printemps jusqu'en 2021. Mais qui bénéficiait dans son contrat d'une clause d'engagement moral au cas où le CO, son club le cœur, le solliciterait.

Alors qu'on attendait la nomination de son successeur la semaine prochaine, le club a confirmé vendredi l'arrivée de Laussucq, manager actuel de Mont-de-Marsan (Pro D2), qui s'est engagé pour trois ans.

Pas de quoi perturber le groupe, dans sa bulle, assure le co-capitaine Quentin Béthune: "C'est à côté du rugby, on est focalisé sur notre match et c'est déjà assez, insiste le pilier gauche. On a appris les changements dans la presse, comme tout le monde. Le président (Jean-François) Fonteneau était d'abord venu voir les leaders et Mauricio (Reggiardo) a ensuite expliqué son choix à tout le groupe. Il a été honnête avec nous, ça a été fait proprement".

- Situation cocasse pour Montès -

Si le demi de mêlée Paul Abadie abonde dans le même sens, estimant le sujet "pas d'actualité", le départ de Reggiardo a sans doute davantage touché le talonneur Facundo Bosch, de retour à Agen après sa première sélection en Rugby Championship avec l'Argentine contre l'Afrique du Sud (32-19).

Le départ de son compatriote qui l'a fait venir des Jaguares la saison dernière, "c'est surtout bien pour lui (Mauricio Reggiardo) et sa famille. Mais de mon côté, je reste focus sur Agen", poursuit le Puma, qui sera comme une bonne vingtaine d'équipiers en fin de contrat en juin prochain. "Je ne sais pas ce que je vais faire. Je vais retourner en Argentine, ou voir ici s'il n'y a pas une possibilité".

La situation a paru cocasse au pilier Yoann Montès, que Reggiardo est allé pêcher à Castres durant l'intersaison. "Certes il m'a fait venir à Agen, mais il ne m'a pas dit qu'on ferait deux ans ensemble ! Je comprends sa décision d'aller à Castres, il ne serait parti pour aucune autre équipe, c'est une occasion qui ne se serait peut-être pas reproduite", a poursuivi le pilier, énumérant le passé de Reggiardo au CO comme joueur (1996-2005) puis comme sauveur deux fois de la relégation (2007 et 2015).

"Mais on reste tous concentré d'abord sur l'objectif du maintien avec le SUA. Et après cette annonce, il va faire en sorte que les mecs restent les mêmes et qu'ils bossent tous dans le même sens", est convaincu Montès.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.