DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dans un an, le ballon ovale au pays du Soleil-Levant

Vous lisez :

Dans un an, le ballon ovale au pays du Soleil-Levant

Dans un an, le ballon ovale au pays du Soleil-Levant
Taille du texte Aa Aa

Dans un an tout juste, le Japon sifflera le coup d'envoi de la Coupe du monde de rugby.

Il s'agira du tout premier Mondial jamais organisé en Asie, une manière d’œuvrer à l'expansion du ballon ovale malgré quelques contraintes.

Le pays du Soleil-Levant est en effet régulièrement sujet aux tremblements de terre, mais aussi aux typhons au moment où aura lieu la compétition.

REUTERS/Issei Kato

A l'occasion d'un évènement de lancement, le président de World Rugby, Bill Beaumont, s'est montré confiant :

"Il n'est pas rare que le Mondial de rugby soit confronté à des catastrophes naturelles. En Nouvelle-Zélande, en 2011, il y avait eu les terribles tremblements de terre à Christchurch, tous les matches avaient été annulés dans cette ville. C'était l'un des principaux sites pour nous, donc nous avions dû nous adapter. Il faudra faire preuve de cette même souplesse pour régler les problèmes rapidement et c’est ce que nous avons prévu de faire."

Autre particularité nippone : les joueurs seront invités à couvrir leurs tatouages au risque d'être mal perçus par la population locale. La fédération internationale a en effet indiqué qu'exhiber ses tatouages est souvent interprété comme un signe d'appartenance à la mafia locale des Yakuza.