DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mandat de trop pour Angela Merkel ?

Vous lisez:

Le mandat de trop pour Angela Merkel ?

Le mandat de trop pour Angela Merkel ?
Taille du texte Aa Aa

Le glas a-t-il sonné pour Angela Merkel ? Après plus de douze ans de règne, la chancelière allemande n'a jamais semblé plus affaiblie.

Déjà embourbée dans plusieurs polémiques, celle ci vient de subir un énième revers. Pour la toute première fois, les parlementaires ont préféré élire un challenger à la tête du groupe conservateur, plutôt que de renouveler l'un des plus proches fidèles d'Angela Merkel.

Nils Diederich, professeur de Sciences politiques à l'université libre de Berlin, analyse la situation pour Euronews :

"Si on lit entre les lignes, je crois que Mme Merkel est en poste depuis trop longtemps.

Pour ma part, je crois que le temps est venu pour elle d'annoncer à quel moment elle compte mettre un terme à son mandat de chancelière. Elle doit faire cette annonce au cours du mois qui arrive.

Tout le monde sait qu'elle ne se présentera pas aux prochaines élections. C'est pourquoi il serait judicieux pour un parti au pouvoir de ne pas attendre les prochaines élections pour annoncer un successeur, mais de le faire avant.

Parce qu’il existe un exemple célèbre : Monsieur Kohl avait également pensé qu’il pouvait le faire une fois encore et il n’a pas été réélu. Si Mme Merkel se présentait à nouveau, la CDU / CSU ne serait peut-être plus élue et l'AfD en tirerait grand profit."

Ralph Brinkhaus, choisi pour diriger le groupe conservateur à la place de Volker Kauder, a déclaré à ses collègues qu'ils avaient besoin "d'une forme de sursaut vis-à-vis de l’extérieur ainsi qu’à la base du parti".