EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Sheikh Salman bin Ibrahim Al-Khalifa briguera un nouveau mandat de président de l'AFC

Sheikh Salman bin Ibrahim Al-Khalifa briguera un nouveau mandat de président de l'AFC
Tous droits réservés 
Par AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Le président de la Confédération asiatique de football, Sheikh Salman bin Ibrahim Al-Khalifa, a annoncé qu'il briguerait en avril prochain un nouveau mandat, dans un communiqué publié jeudi.

Le Bahraini a été porté à la présidence de l'AFC en 2013, lorsque la Confédération avait dû faire face à un scandale de corruption qui avait entraîné le bannissement à vie de son prédécesseur, Mohamed bin Hammam, à mi-mandat.

Il a achevé ce mandat, avant d'être réélu sans opposition pour quatre nouvelles années en 2015.

"Je suis fier de ce que nous avons accompli pendant cette période et je ne suis pas prêt à laisser cette organisation retomber dans le chaos", a déclaré Sheikh Salman dans un communiqué. "Nous avons tous vu ce qu'était l'AFC avant, et ce à quoi elle ressemble maintenant, et j'espère que nous pourrons poursuivre dans la voie du progrès", a-t-il ajouté.

Au prochain congrès de l'AFC, en avril prochain, cet homme de 52 ans pourrait avoir cette fois en face de lui le Saoudien Adel Ezzat. Celui-ci a démissionné de son poste de président de la Fédération saoudienne de football en août dernier, afin avait-il dit alors de concentrer toute son énergie à l'élection à la présidence de l'AFC.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro 2024 : la Turquie s'impose, le Portugal évite de justesse le match nul

Le nez cassé de Mbappé, sa participation à l'Euro 2024 mise en question ?

L'Angleterre démarre sa campagne pour l'Euro par une victoire 1-0 sur la Serbie