DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: les Etats-Unis en finale du Mondial en battant une vaillante Belgique

Vous lisez:

Basket: les Etats-Unis en finale du Mondial en battant une vaillante Belgique

Basket: les Etats-Unis en finale du Mondial en battant une vaillante Belgique
Taille du texte Aa Aa

Les invincibles basketteuses américaines se sont qualifiées pour la finale du Championnat du monde à Tenerife (Espagne) en venant à bout d'une vaillante et accrocheuse équipe de Belgique 93 à 77 samedi en demi-finale.

En finale, les joueuses entraînées par Dawn Staley, sextuples championnes olympiques en titre, tenteront de décrocher un troisième titre mondial consécutif contre l'Espagne ou l'Australie, qui s'affrontent en soirée (20h00 locales, 18H00 GMT) dans l'autre demi-finale.

Les Etats-Unis ont poursuivi leur impressionnante série de 50 victoires consécutives en compétition internationale.

Et c'est la Belgique, nation qui avait quasiment disparu de la scène européenne du basket féminin il y a encore deux ans et vit une véritable renaissance depuis 2017, qui a failli faire trébucher l'ogre américain.

Pendant plus de 20 minutes, les Belgians Cats ont mené au score, obligeant les Américaines à sortir le grand jeu. Déjà remarquable en quart de finale, contre la France, Emma Meesseman s'est de nouveau illustrée avec 23 points.

Alors que les coéquipières de Sue Bird ont essayé de prendre le large à plusieurs reprises, les Belges, comme le sparadrap du Capitaine Haddock dans Tintin, restaient accrochées aux joueuses de la WNBA.

C'est finalement dans le troisième quart-temps que les Etats-Unis ont fait la différence, avec l'expérimentée ailière Diana Taurasi, quadruple championne olympique et double championne du monde, auteure de trois paniers à trois points en l'espace de deux minutes.

Taurasi a terminé la rencontre avec 26 points, meilleure marqueuse et MVP du match, alors que les Américaines ont passé, durant cette demi-finale, la barre des 10.000 points inscrits en compétition internationale.

L'écart final de 16 points peut paraître sévère pour les Belges, qui ont pu croire un instant l'exploit à portée de mains. Mais la profondeur du banc américain a joué en fin de rencontre, d'autant qu'Ann Wauters, la star belge, a joué moins de cinq minutes.

Les joueuses belges, médaillées de bronze à l'Euro-2017 et véritable révélations de ce Mondial, ont été consolées par un joli clapping en fin de rencontre, l'oeuvre d'un public espagnol conquis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.