DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission de Gérard Collomb : le feuilleton continue

Vous lisez :

Démission de Gérard Collomb : le feuilleton continue

Démission de Gérard Collomb : le feuilleton continue
@ Copyright :
Michel Euler/Pool via Reuters - Michel Euler/Pool via Reuters
Taille du texte Aa Aa

Partira ou partira pas ? Les rebondissements autour de la démission de Gérard Collomb se poursuivent.

Le ministre de l'intérieur français a réaffirmé sa volonté de quitter le gouvernement, malgré un premier refus de la part d'Emmanuel Macron ce lundi.

Alors que l'opposition critique une situation théâtrale et grotesque, l'Elysée a finalement fait savoir que le président attendait "désormais les propositions du Premier ministre" pour remplacer le ministre démissionnaire.

Dans une ambiance tendue à l'Assemblée nationale, Edouard Philippe a assuré qu'il ferait bientôt "les propositions qui s'imposent" au Président.

"Chaque ministre qui compose se gouvernement doit se consacrer pleinement à sa tâche", a déclaré le Premier ministre.

Soutien de la première heure du président Macron, le premier flic de France confirme son envie de briguer à nouveau la mairie de Lyon, provoquant l'irritation des syndicats policiers qui ont dénoncé "un ministre à mi-temps".

Il y a deux semaines, Gérard Collomb avait annoncé son souhait de quitter le gouvernement après les élections européennes de mai prochain, afin de se consacrer aux municipales. L’actuel maire de Lyon, Georges Képénékian, a d'ailleurs exprimé ce mardi sa volonté de céder sa place à Gérard Collomb, lors d'une interview à nos confrères du Figaro.

Après la démission fracassante de Nicolas Hulot, il s'agirait du septième ministre à quitter l'exécutif depuis le début de la présidence.