DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : la démission refusée de Collomb

Vous lisez :

France : la démission refusée de Collomb

France : la démission refusée de Collomb
@ Copyright :
REUTERS/Philippe Wojazer/File Photo
Taille du texte Aa Aa

En France, Gérard Collomb est maintenu au gouvernement.

Le ministre de l'intérieur a présenté ce lundi sa démission à Emmanuel Macron, qui l'a refusée.

Ces dernières semaines, l'ex-maire de Lyon, pourtant l'un des fidèles de la première heure, n'a pas manqué d'exprimer son désaccord avec le chef de l'Etat, et a annoncé son intention de briguer un nouveau mandat lors des municipales, dans sa ville d'origine.

Les réaction de l'opposition ne se sont pas fait attendre.

Le numéro deux des Républicains, Jean Leonetti, a dénoncé mardi "une vraie fausse démission" qui "fait un peu théâtre", après qu'Emmanuel Macron a refusé au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb la démission qu'il lui avait présentée."C'est une vraie fausse démission", a commenté le premier vice-président de LR sur Public Sénat.

Gérard Collomb avait annoncé le 18 septembre son départ du gouvernement après les élections européennes de mai 2019 pour se présenter l'année suivante aux élections municipales de Lyon.

"Franchement, ça fait un peu théâtre et je trouve que ça altère la cohésion du gouvernement", a raillé le député des Alpes-Maritimes, qui incarne la ligne modérée de LR. "Visiblement, Gérard Collomb avait besoin d'être relégitimé, donc c'est une opération de communication".

"Ministre de l'Intérieur, c'est pas rien, ministre de l'Intérieur, ça tient toute la sécurité, ça doit avoir une autorité", a-t-il poursuivi.

"S'il a envie de retourner à sa ville de Lyon, c'est peut-être qu'il se sent mal à l'aise dans le gouvernement actuel et c'est un indice très fort (...), ça montre la faiblesse de ce gouvernement", a encore estimé Jean Leonetti.

- Avec AFP -