DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Simon enchaîne à Anvers, Paire stoppé net

Vous lisez :

Tennis: Simon enchaîne à Anvers, Paire stoppé net

Le Français Gilles Simon lors de l'Open de Metz, le 22 septembre 2018
@ Copyright :
JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Taille du texte Aa Aa

Gilles Simon n'a pas traîné pour se qualifier pour les quarts de finale du tournoi ATP d'Anvers, mercredi, tandis qu'à Moscou, Benoît Paire a lui été stoppé dès le deuxième tour.

Simon, 32e mondial, n'a eu besoin que d'une heure et cinq minutes pour écarter le jeune Américain Mackenzie McDonald (84e), qui n'a pu remporter que deux petits jeux (6-1, 6-1). Le Français aura un jour de repos avant son quart de finale, où il pourrait rencontrer l'Argentin Diego Schwartzman, 17e mondial et tête de série N.2 en Belgique.

Dans ce tournoi, il y aura un autre Tricolore en quarts, puisque Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga s'affrontent jeudi. Dès mercredi soir, un troisième Français pourrait déjà décrocher son ticket: Richard Gasquet, opposé au Tchèque Jiri Vesely.

Plus à l'est, les Bleus sourient moins, à quelques semaines de la finale de Coupe Davis (23-25 novembre). Au lendemain de l'élimination de Lucas Pouille à Stockholm, Benoît Paire (57e) a été sèchement battu à Moscou par le 217e mondial bélarusse Egor Gerasimov, 6-4, 6-4, au deuxième tour. Pierre-Hugues Herbert en était lui au premier tour, qu'il a franchi en fin de matinée (6-3, 6-4 contre le Kazakh Alexander Bublik), en attendant le huitième de finale d'Adrian Mannarino plus tard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.