EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Theresa May envisage un Brexit plus long

Theresa May envisage un Brexit plus long
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Rallonger la période de transition, une possibilité pour la Britannique, afin d'éviter le rétablissement d'une frontière en Irlande.

PUBLICITÉ

Au lendemain d'un nouvel échec des négociations sur le Brexit, les 28 dirigeants de l'Union européenne repartent pour un tour de table à Bruxelles.Theresa May s'est dite "ouverte" à une prolongation de la période de transition.

Ce jeudi matin devant las journalistes, la Première ministre britannique a justifié cette hypothèse de travail par l'absence d'un accord sur la frontière irlandaise, principal point de blocage des négociations, au cas où un accord ne serait pas trouvé avant fin décembre 2020.

"Nous travaillons avec l’Union européenne afin de faire en sorte que s’il y avait un écart entre la fin de la période de transition et le moment où la relation future sera appliqué - nous ne pensons pas qu’il y en aura un, mais s'il y en avait un, nous voulons être sûr qu'il n'y aura pas de frontière physique entre l'Irlande du Nord et l'Irlande", a déclaré Mme May.

Le président du Parlement européen Antonio Tajani a rappelé les principales exigences de l'Assemblée de Strasbourg, dont plusieurs ont déjà obtenu une réponse favorable des Britanniques.

"Il y a trois questions clés. Celle des droits des citoyens européens qui vivent au Royaume-Uni et ceux des britanniques qui vivent en Europe et la question du solde à régler par le Royaume-Uni, Je pense que sur ces deux questions, il y a un accord. troisième point c'est le backstop (filet de sécurité). Nous n'avons pas encore d'accord mais je veux être optimiste", a affirmé l'Italien.

L'UE, qui juge les avancées insuffisante,s a décidé le sommet envisagé en novembre pour boucler les négociations. Mais derrière l'optimise, l'heure tourne et l'ombre d'une absence d'accord plane sur la capitale belge.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un sommet sans accord sur le Brexit

Grand débat électoral avant les européennes : ce qu'en ont pensé les primo-votants

L'UE organise un forum sur la défense pour rallier l'industrie militaire européenne à l'Ukraine