DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Handicap : des hommes remarchent grâce à un implant électrique

Vous lisez :

Handicap : des hommes remarchent grâce à un implant électrique

Handicap : des hommes remarchent grâce à un implant électrique
Taille du texte Aa Aa

Au bord du lac Léman, en Suisse, un homme en chaise roulante depuis des années peut désormais remarcher grâce à une stimulation électrique.

Sa montre est connectée à un implant greffé dans sa moelle épinière.

Ce patient peut désormais parcourir seul près d'un kilomètre.

Un miracle rendu possible grâce au travail d'une équipe de neuro-scientifiques. Sept paralysés font aujourd'hui partie d'une étude qui redonne espoir à tous les paraplégiques.

Gert-Jan Oskam, patient de l'étude Stimo : "C'est un sentiment magnifique que d'être capable de marcher comme ça, à l'intérieur du Labo." coin

À l'origine de cette étude, le Français Grégoire Courtine et son équipe suisse. En 2012, il avait démontré qu'un rat paralysé pouvait remarcher.

Professeur Grégoire Courtine, école polytechnique fédérale de Lausanne : "Le fait que lui essaie d'activer ses muscles et que la stimulation électrique active la même région de la moelle épinière, cette coïncidence entre l'entrée du cerveau et la stimulation fait que les nerfs repoussent exactement à cette localisation."

C'est sans doute l'avancée la plus spectaculaire : plus les patients s'entraînent à marcher et plus les nerfs repoussent dans la zone blessée.

Devenu tétraplégique après un accident de VTT en 2013, ce sportif de haut niveau fait également partie du projet. Lui aussi a pu faire quelques pas inimaginables il y a encore quelques semaines.

Sébastien Tobler, patient de l'étude l'étude Stimo : "J'ai tendance à utiliser cette image-là d'être retenu un peu comme si je marchais dans la boue. Voilà."

Sébastien se donne trois ans pour faire le bilan de cette expérience. Trois longues années encore de chutes et de tâtonnements pour essayer de se libérer des machines en attendant de retrouver un jour la liberté de marcher.

Avec France 2