DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MotoGP: Rins (Suzuki) surprend avec une moto qui avait pris feu jeudi

Vous lisez :

MotoGP: Rins (Suzuki) surprend avec une moto qui avait pris feu jeudi

MotoGP: Rins (Suzuki) surprend avec une moto qui avait pris feu jeudi
Taille du texte Aa Aa

L'Espagnol Alex Rins (Suzuki) a surpris en réalisant au guidon d'une moto qui avait pris feu la veille dans les stands le meilleur temps des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Malaisie, catégorie MotoGP, sur le circuit de Sepang vendredi.

Auteur d'un chrono de 1 min 59 sec 608/1000 dans l'après-midi, Rins confirme la bonne forme actuelle de Suzuki, qui s'est offert la deuxième place de la manche précédente en Australie la semaine dernière grâce l'Italien Andrea Iannone.

"C'est la moto qui a brûlé, a-t-il confié dans un sourire. Je suis très heureux car elle est vraiment bonne" après les réparations effectuées par son équipe.

gi

L'Espagnol de 22 ans devance de 89/1000 le meilleur temps de la séance du matin, qui est aussi le deuxième du jour, établi par l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) et de 93/1000 celui signé par le champion du monde espagnol Marc Marquez (Honda) lors de la deuxième séance.

En chasse pour les places d'honneur derrière Dovizioso, actuel deuxième du classement des pilotes, les Yamaha de l'Italien Valentino Rossi et de l'Espagnol Maverick Vinales, qui a mis fin à Phillip Island en Australie à une série de 25 GP sans victoires pour la marque, sont quatrième et sixième à 159 et 194/1000.

De retour après avoir manqué trois courses à cause d'une blessure à un ligament du poignet gauche qui a nécessité une opération chirurgicale, Jorge Lorenzo (Ducati) n'a pu faire mieux que dernier de chacune des deux séances.

L'écart s'est même creusé de 3 sec 507/1000 dans la première à 5 sec 028/1000 dans la seconde, faisant douter sur la participation de l'Espagnol à la suite du week-end.

"J'ai encore très mal quand je freine et que je change de direction et mes temps ne sont pas compétitifs, a-t-il réagi. C'est frustrant et la décision logique serait d'arrêter là, mais avant ça, je vais faire un peu de physiothérapie ce soir et je prendrais ma décision demain au réveil, même si je ne suis pas très optimiste."

Un risque d'orage est toujours présent sur Sepang samedi, alors que les essais libres 3 sont prévus à 10h55 locales (02h55 GMT) et les qualifications à 15h10 (07h10 GMT).

Pour les pilotes relégués hors du top 10, il n'est donc pas certain que les chronos s'améliorent en vue de passer directement en deuxième partie des qualifications (Q2).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.