PUBLICITÉ

Scotland Yard ouvre une enquête sur le Labour, accusé d'antisémitisme

Scotland Yard ouvre une enquête sur le Labour, accusé d'antisémitisme
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis l’arrivée de Jeremy Corbyn à la tête du principal parti d’opposition, les travaillistes ont de nombreuses fois été accusés d’antisémitisme.

PUBLICITÉ

Le parti travailliste britannique dans le viseur de Scotland Yard : la police londonienne a ouvert une enquête après avoir reçu un dossier interne au Labour.

Dans celui-ci, 45 affaires d’antisémitisme présumé, à l’intérieur même du parti : plusieurs membres seraient les auteurs de propos racistes diffusés sur les réseaux sociaux.

Depuis l’arrivée de Jeremy Corbyn à la tête du principal parti d’opposition, les travaillistes ont de nombreuses fois été accusés d’antisémitisme. Fin août, un député historique a claqué la porte du parti pour protester contre ce qu’il appelle, « l’érosion des valeurs fondamentales » du Labour.

Si le chef des travaillistes a reconnu le problème, nombreux sont ceux qui reprochent à Jeremy Corbyn de ne pas se préoccuper suffisamment des incidents.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

Mort des migrants dans la Manche, le Parlement à Londres approuve les expulsions vers le Rwanda

Tribune : "Ce projet de loi sur le Rwanda est cruel et inhumain"