DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une accalmie dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ?

Vous lisez :

Vers une accalmie dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ?

Vers une accalmie dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ?
@ Copyright :
REUTERS/Kevin Lamarque
Taille du texte Aa Aa

La nouvelle d'une possible accalmie dans la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis a été accueillie positivement par les marchés au lendemain de l'annonce d'une reprise du dialogue entre les présidents américain et chinois.

Jeudi, via Twitter, Donald Trump a confirmé avoir eu une "longue et très bonne conversation avec le président chinois Xi Jinping" .

De son côté, le président chinois Xi Jinping s'est dit "très heureux" d'avoir de nouveau parlé avec Donald Trump et a affirmé qu'il attachait "une grande importance aux bonnes relations avec le président" américain, selon l'agence officielle chinoise Xinhua. Xi Jinping a également déclaré qu'il souhaitait rencontrer le président américain au sommet du G20 en Argentine qui aura lieu les 30 novembre et 1er décembre.

Selon l'agence d'informations Bloomberg, le président américain aurait demandé à des hauts responsables américains de travailler sur l'élaboration d'un texte d'accord commercial avec la Chine dans la perspective de cette rencontre.

Cette annonce d'une reprise du dialogue est intervenue à la veille de la publication des chiffres du déficit commercial des Etats-Unis.

Le déficit américain s'est une nouvelle fois creusé en septembre enregistrant des importations record en provenance de Chine malgré les taxes douanières punitives imposées ces derniers mois par l'administration Trump.

Donald Trump peut en revanche se consoler avec les chiffres du chômage et des créations d'emplois. Les derniers indicateurs publiés avant les élections de mi-mandat mardi sont bons : l'économie américaine a créé 250 000 emplois au mois d'octobre, tandis que le taux de chômage reste à 3,7%. Autre tendance encourageante : l'accélération de la hausse des salaires à 3,1%, soit un rythme bien supérieur à celui de l'inflation.

"Ouah ! Ce sont des chiffres incroyables. Continuez comme ça. Votez républicain !", a tweeté le président américain.

Avec agence