DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Route du Rhum: Le Cléac'h est reparti de Roscoff

Vous lisez :

Route du Rhum: Le Cléac'h est reparti de Roscoff

Route du Rhum: Le Cléac'h est reparti de Roscoff
Taille du texte Aa Aa

L'un des grands favoris de la 11e Route du Rhum, Armel Le Cléac'h (Maxi Banque Populaire IX), a repris la mer vers 20h00 (19h00 GMT) après avoir fait "un rapide arrêt" dimanche au large de Roscoff (Finistère) pour une réparation technique, quelques heures après avoir pris le départ à Saint-Malo.

Selon le site de la course, Le Cléac'h, à la barre d'un tout nouveau bateau, de la classe Ultim (maxi-trimaran de 32 m de long pour 23 m de large maximum), capable de +voler+, a repris la mer à 19h50 (18h50 GMT) pour faire route vers la pointe de la Bretagne.

gi

"On s'est aperçu qu'on n'arrivait plus à recharger nos batteries très rapidement après le début de la course, c'était vraiment problématique. C'est une toute petite pièce qui a cassé sur la génératrice qui fabrique l'énergie. La pièce a été changée", a expliqué Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire sur le site officiel.

Mais, à l'eau début novembre 2017, le multicoque avait chaviré mi-avril au large des côtes marocaines lors d'un convoyage. Il a passé plusieurs mois en chantier avant d'être remis à l'eau fin août.

Le vainqueur du dernier Vendée Globe 2016/2017 participe à sa première grande course avec sa nouvelle machine.

La 11e Route du Rhum, course transatlantique en solitaire reliant Saint-Malo à Pointe-à-Pitre, est partie dimanche à 14h00 (13h00 GMT), avec un record historique de 123 bateaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.