DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fichage ethnique: Létang, ex-responsable du PSG, se dit "profondément choqué et blessé"

Vous lisez :

Fichage ethnique: Létang, ex-responsable du PSG, se dit "profondément choqué et blessé"

Fichage ethnique: Létang, ex-responsable du PSG, se dit "profondément choqué et blessé"
Taille du texte Aa Aa

Olivier Létang, actuel président de Rennes, s'est dit "profondément choqué et blessé" des accusations de fichages ethniques de recrues potentielles au Paris SG quand il y était directeur sportif, dans un texte transmis jeudi à l'AFP.

"Les allégations parues dans divers organes de presse aujourd’hui m’ont profondément choqué et blessé. Non seulement ces attaques me touchent personnellement mais également ceux qui me sont proches", écrit le président, actuellement à Kiev, où Rennes joue en Ligue Europa dans la soirée.

gi

Selon les révélations d'un collectif de médias européens, dont Mediapart et Envoyé Spécial en France, qui veut faire la lumière sur les dessous du foot-business, les recruteurs de jeunes du Paris SG devaient remplir des fiches comportant l'origine ethnique - "Français", "Maghrébin", "Antillais", "Africain" - des futures pépites.

Ces pratiques ont été confirmées à l'AFP par le club qui a indiqué avoir lancé une enquête interne, dénonçant une "initiative personnelle" du directeur de la cellule de recrutement du centre de formation, dédiée aux territoires hors Ile-de-France, Marc Westerloppe. Ce dernier était placé sous l'autorité d'Olivier Létang, qu'il a rejoint à Rennes en janvier dernier en tant que "responsable du suivi et du développement individuel des joueurs".

Ces annotations conditionnaient parfois l'intégration au centre de formation des jeunes, à l'instar, toujours selon ces journalistes, de Yann Gboho, né en Côte d'Ivoire, refusé par le Paris SG avant d'opter finalement pour... Rennes, où il a signé pro l'été dernier.

"Tous ceux qui ont vécu dans des vestiaires, ce qui est ma vie depuis plus de 30 ans, savent parfaitement que le racisme et la discrimination n’ont pas leur place dans le sport", a protesté le président rennais, qualifiant ces "insinuations" de "malveillantes".

"Dans le cadre de mes responsabilités au PSG, les objectifs fixés concernant le recrutement pour le centre de formation n'ont jamais varié: s'attacher les meilleurs jeunes joueurs dans le but de les faire évoluer à terme avec l'équipe professionnelle. Cela a été ma seule motivation au PSG comme cela a toujours été le cas dans les clubs ou j'ai œuvré", a-t-il poursuivi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.