DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Natation: trois sur trois pour Bonnet, reine du 200 m

Natation: trois sur trois pour Bonnet, reine du 200 m
Taille du texte Aa Aa

Charlotte Bonnet a remporté son troisième titre en deux jours aux Championnats de France de natation en petit bassin en dominant le 200 m, distance dont elle est championne d'Europe en titre en bassin de 50 m comme de 25 m, vendredi à Montpellier.

Victorieuse du 100 m (52.00) et du 50 m brasse jeudi, Bonnet y a ajouté un succès sur 200 m, sa course de prédilection, en 1 min 52 sec 83, loin devant les autres concurrentes.

gi

"Je fais un temps que je n'espérais pas, je ne suis pas si loin de ma référence, je n'en suis qu'à sept dixièmes (1:52.19 en décembre 2017). Je suis contente de sortir ce temps-là avec mon niveau de fatigue", a déclaré la Niçoise de 23 ans, qui ne s'est sérieusement remise à l'entraînement que mi-octobre, après avoir pris le temps de souffler et de répondre aux sollicitations médiatiques consécutives à ses premiers sacres internationaux en grand bassin (200 m, 4x100 m dames, 4x100 m mixte) début août à Glasgow (Ecosse).

"J'aurais pu accélérer un peu plus à la fin si quelqu'un m'avait titillée", a-t-elle ajouté.

Un cinquième record de France est tombé dans le bassin montpelliérain : celui du 50 m papillon, amélioré par Mélanie Hénique (25.05 contre 25.15 fin 2016), qui, au contraire de Bonnet, nagera aux Championnats du monde en petit bassin, du 11 au 16 décembre à Hangzhou (Chine). Comme Fantine Lesaffre, couronnée sur 400 m 4 nages en grand bassin l'été dernier et titrée en petit ce vendredi, record personnel pulvérisé de plus de deux secondes et demie au bout des seize longueurs (04:28.13 contre 4:30.68 en décembre 2017).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.