DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le dossier Gibraltar menace le Brexit

Le dossier Gibraltar menace le Brexit
Taille du texte Aa Aa

Pedro Sanchez menace de bloquer l'accord sur le Brexit si Madrid n’obtenait pas un droit de veto sur le statut de Gibraltar après le départ du Royaume-Uni.

Le chef du gouvernement espagnol a posé un tweet au moment où il entamait une visite à Cuba : "Après ma conversation avec Theresa May, nos positions restent éloignées" écrit Pedro Sanchez qui menace de s'opposer au Brexit si ses demandes n'étaient pas acceptées.

Madrid revendique ce territoire de 30 000 habitants que l'Espagne avait cédé à la Grande-Bretagne au début du XVIIIe siècle.

A 48 heures du sommet de Bruxelles qui doit ratifier l'accord de retrait du Royaume-Uni, l'enclave britannique de six kilomètres carrés est devenu la principale menace pesant sur le Brexit.

Madrid avait obtenu de ses partenaires européens que le statut post-Brexit de Gibraltar soit dissocié des négociations avec Londres.

Or, cette précision ne figure dans l'accord politique obtenu la semaine dernière par Theresa May et l'Espagne craint de perdre tout levier de pression dans les négociations qu'elle conduit avec les autorités du Rocher.